Swiss Beatles Fan Club: L'album « Yesterday and Today » signé de trois Beatles en vente

7 novembre 2017

L'album « Yesterday and Today » signé de trois Beatles en vente

L'album « Yesterday and Today » signé de trois Beatles en vente

Une édition originale de Yesterday and Today, le dixième album américain des Beatles, va être mise en vente le 11 novembre prochain aux États-Unis. Un album aujourd'hui quasiment introuvable dans sa version originelle. Le disque paru en 1966, uniquement pour le marché américain, est celui de la « Butcher Cover », une pochette sulfureuse réalisée par le photographe anglais Robert Whitaker et qui décida les producteurs à la retirer de la vente pour lui préférer un portrait plus polissé des Fab Four. Selon Jérôme Soligny, critique musical chez Rock & Folk et auteur d'une anthologie consacrée au groupe, « les Beatles voulaient s'émanciper de l'image de jeunes gens sages que leur avait construit leur manager Brian Epstein », même s'il ne faut pas surinterpréter le message de séances photos « souvent faites à la va-vite ». À l'époque, Capitol Records avait fait retirer 60 000 copies des bacs de disquaires.

Pour ajouter à la rareté, le disque mis en vente fut la propriété de John Lennon en personne. Le guitariste et chanteur du groupe de Liverpool a apposé son autographe sur la pochette et quelques dessins personnels. On peut également y lire les écritures de Paul McCartney et Ringo Starr. À plus d'un titre, donc, cet objet est culte. C'est en 1971, dans son studio, que Lennon donna au collectionneur Dave Morrell cet exemplaire unique. Au dos de la pochette, on peut admirer un dessin enfantin, signé de la main de Lennon, représentant un homme et son chien devant un coucher du soleil. L'autographe est moins expressif et plus concis : « To Dave / From John Lennon / December 7th 71. »

Une pièce d'exception

Heritage Auctions, la maison de vente chargée de l'enchère, ne fait pas l'économie de superlatifs pour décrire le disque en question : « Qualifier de classe internationale ce produit unique, rare et magnifique n'est pas hyperbolique. » Le prix de vente minimum a été fixé à 100 000 dollars (86 000 euros) mais, selon le magazine musical britannique NME, l'objet tant convoité pourrait atteindre plus de 200 000 dollars à l'achat (soit 171 000 euros). Heureusement, à ce prix-là, les commissaires-priseurs ont pris soin de joindre à l'enchère une authentification en bonne et due forme car, comme le rappelle Jérôme Soligny, « il fut un temps dans l'histoire des Beatles où l'attaché de presse signait lui-même les autographes ». Pour la vente d'Austin, les signatures de trois des quatre Beatles augmentent de façon exponentielle le prix de base. Car Dave Morrell, après 1971, a su ruser pour obtenir les autographes de Paul McCartney et Ringo Starr.

L'éternelle jeunesse de la Beatlemania

La mise sur le marché d'un exemplaire de Yesterday and Today comprenant la fameuse « Butcher Cover » n'est cependant pas inédite. Au mois de mars 2017, la maison Drouot avait estimé entre 3 000 et 6 000 euros un vinyle de l'album mythique appartenant à Jacques Volcouve, spécialiste français des Beatles. L'engouement pour les « Quatre garçons dans le vent », qui n'officièrent que de 1960 à 1970, semble ne jamais s'estomper. En seulement dix années d'activités, les Beatles auront réussi à s'imposer aux regards de tous comme le groupe le plus influent de la planète, et peut-être le restent-ils encore. En mai dernier, une autre vente aux enchères a vu une mèche de cheveux de Paul McCartney s'arrachait à 2 700 euros. ||

EnchèresInformation